La nouvelle tendance des « baskets à orteils » vendues 1090€ par la marque Balenciaga divisent les internautes


0

Fraîchement dévoilées sur le podium du défilé automne-hiver 2020-2021 de la marque Balenciaga, les sneakers « Toe » sont désormais disponibles. Cette annonce s’est suivie d’un flot de commentaires sur les réseaux sociaux face à ses véritables OVNIS dans le monde de la chaussure. 

En effet il faut dire qu’à première vue, ces baskets paraissent légèrement étranges. À l’origine de cette conception, une collaboration entre la marque espagnole Balenciaga et la société italienne Vibram, spécialisée dans la confection de semelles en caoutchouc. Justement, d’après le magazine Vogue, ces nouvelles baskets ont la forme d’une semelle et épousent le pied comme un gant.

À lire aussi : Lidl: L’extracteur de jus Silvercrest revient à prix cassé dans le catalogue Lidl

Adaptées aux orteils

La marque italienne Vibram, connue pour ses modèles où chaque orteil est séparé, promet un confort absolu dans ses chaussures. Avec sa nouvelle collaboration, Balenciaga s’engage donc à protéger les petits orteils de ses clients.

Chaque paire repose sur un talon en suspension et le site de la marque insiste sur la résistance de ces baskets. Par ailleurs, il s’agirait d’une chaussure qui a été conçue à partir de tricot recyclé

Vendues 1090 euros

Habituée à sortir des baskets tendances très appréciée par les jeunes générations, Balenciaga qui fait partie du groupe de luxe français Kering vient de faire le buzz avec sa nouvelle paire de chaussures.

Composée à 92% de polystyrène, elles sont issues d’une maille recyclée. Pour toutes ses raisons, le prix affiché grimpe à 1090 euros. Une somme qui parait bien faramineuse pour les internautes.

Une chaussette et une paire de baskets à orteils de la marque Balenciaga
La chaussure prend réellement la forme d’une chaussette, source : Instagram @balenciaga

Les internautes divisés

Si elles ont été dévoilées lors d’un défilé en mars, elles ne sont disponibles que depuis peu de temps sur le marché. Ce mercredi 11 novembre, les « Sneakers Toe » ont même propulsé la marque Balenciaga en tendances sur Twitter. Mais sur le réseau à l’oiseau bleu, les commentaires ne sont pas vraiment favorables à ce nouveau design à cinq orteils : 

  • « C’est quoi ce truc, encore pire que la mode des bottes en plastique, et dans le même genre que les crocs »
  •  » 1090€ ???? Je peux m’acheter une clio 2 avec 100km »
  • « Tu prends des chaussettes, tu scotch un handspinner sous le talon et t’économises 1090€ 
  • « Plus hors horrible tu meurs !! #Balenciaga en pleine déprime ou quoi ?? C’est quoi ça ?? »
  • « Les créateurs on dirait qu’ils testent la connerie des gens en mode ‘on fait la plus moche paire qu’il puisse exister et on voit s’ils achètent’

Des petites phrases qui ne feront pas forcément plaisir au directeur artistique de Balenciaga. Le styliste géorgien Demna Gvasalia qui a notamment travaillé pour la Maison Martin Margiela ou encore Louis Vuitton.


Like it? Share with your friends!

0