Conseils et astuces de pose de carrelage dans sa salle de bain


0

Le carrelage est le revêtement le plus adapté à une salle de bain. Résistant à l’humidité, il est facile à entretenir et ajoutera une note d’esthétisme à votre intérieur. Mais son principal avantage est qu’il s’adapte aussi bien aux murs qu’aux sols et sa mise en œuvre ne nécessite pas de gros travaux.

Avec du matériel adapté et quelques notions de bricolage, il est même très facile de carreler soi-même sa pièce d’eau. Vous souhaitez vous y mettre, mais vous ne savez pas par où commencer ? Voici notre guide. 

Préparer le support pour la pose du carrelage de salle de bain

Afin d’assurer la bonne adhérence du carrelage aux murs ou au sol de votre salle de bain, il faudra prendre quelques précautions et bien préparer le support. Ce dernier doit être propre, bien lisse, plane et surtout sec. Appliquez des coups de brosse pour dépoussiérer les sinuosités, notamment au niveau des angles.

Concernant les anciennes surfaces, vous devrez les poncer ou les dégraisser ; de même, tout résidu de peinture ou de papier-peint devra être enlevé. L’adhérence des anciens revêtements devra aussi être vérifiée. Pour cela, appliquez des petits coups de marteau sur le support. De cette façon, les carrelages défaillants se décolleront facilement et vous pourrez remédier aux éventuelles fissures ou irrégularités de surface.carrelage salle de bain pose

Autre point important, il faut vérifier qu’il n’y ait aucun problème d’humidité ou de fuite. Si vous faites face à une infiltration d’eau, il faudra faire appel à un professionnel ou bien réparer la fuite par colmatage. Dans le cas contraire, votre revêtement risque de cloquer ou de ne pas tenir durablement.

La pose du carrelage aux murs et au sol de la salle de bain

Poser son carrelage de salle de bain est la meilleure solution pour faire des travaux chez soi pour pas cher. La technique est assez facile et demande seulement une certaine minutie. Pour commencer, il faudra tracer une ligne de guidage, à partir de laquelle vous commencerez votre pose.

Pour cela, aidez-vous d’un niveau et tracez une ligne bien droite. Ensuite, mélangez votre mortier colle qui vous servira à adhérer les pièces du carrelage au support. Veillez à respecter le dosage indiqué dans la notice d’utilisation sinon, le degré d’adhésion risque d’être altéré. Une fois ces étapes effectuées, voici ce qu’il faudra faire :

  • Appliquer le mortier colle sur une partie de la surface, il faut commencer par petites zones et non pas sur l’intégralité du support ;
  • Appliquer un coup de peigne colle pour bien régulariser la couche de colle et l’intégrer dans les petites fissures ;
  • Appliquer une petite couche de mortier colle sur le dos du premier carreau puis poser ce dernier sur le support ;
  • Bien appuyer sur le carreau pour assurer une bonne adhésion ;
  • Positionner le second carreau tout en tâchant à ce qu’il soit au même niveau et aidez-vous d’un croisillon pour laisser un espace de joint d’environ 2 mm ;
  • Procéder de la même façon pour le reste des carrelages.

Une fois toute la surface de votre salle de bain recouverte, nettoyez l’excès de colle mortier avec de l’eau et laissez sécher une journée.

Mise en place des joints des carreaux de la salle de bain

La dernière étape pour poser le carrelage de sa salle de bain est le jointage. En effet, il est inconcevable de laisser des carreaux sans joints. Non seulement cela est inesthétique, mais en plus, augmente les risques d’endommagement.

La procédure est facile. Il faudra préparer un mélange de colle-joint puis l’appliquer sur la surface carrelée tout en veillant à ce que tous les interstices soient bien recouverts. Ensuite, à l’aide d’une spatule, tout l’excès sera retiré. Pour ôter les traces blanches restantes, il suffira d’enduire une dernière fois la surface avec un produit spécial.


Like it? Share with your friends!

0