Désherbant naturel fait maison à l’efficacité redoutable


0
Fabriquer soi-même un désherbant naturel avec du vinaigre et du sel, des produits 100% naturel pour la pelouse et le jardin et dire non aux désherbants chimiques

Les mauvaises herbes envahissent votre jardin et entre désherbant naturel et désherbant chimique votre coeur balance ? Pas d’hésitation, optez pour le naturel ! A base de vinaigre, de gros sel faites vous-même votre désherbant naturel, c’est  écologique, économique et efficace pour détruire les mauvaises herbes et protéger l’environnent.

Un désherbant naturel fait à base de vinaigre, de sel et d’eau n’a rien à envier aux désherbants réputés efficaces  pour se débarrasser des mauvaises herbes.
Loin du polémique Round Up et de ses nuisances sur l’environnement et la santé, le désherbant naturel a tout pour séduire.
Répandu par pulvérisation ou infiltration directe dans le sol, son usage ne présente aucune nocivité pour les plantations alentours et pour le jardinier lui-même et son efficacité se démontre tous les jours.
Quand au prix de revient d’un désherbant naturel fait maison, il décroche le pompon des produits les moins chers sur le marché, puisqu’un bidon de 5 litres de désherbant revient à moins de quatre euros !
Un avantage de plus pour adopter de manière définitive un désherbant naturel lorsque l’on veut se débarrasser des mauvaises herbes dans l’allée du jardin, sur la pelouse, ou détruire les herbes folles qui poussent entre les joints du carrelage sur la terrasse .

Comment fabriquer un désherbant naturel à base de vinaigre ?

Du vinaigre blanc, de l’eau et du gros sel, des produits sains pour élaborer un désherbant naturel, efficace pour enlever les herbes encombrantes dans l’allée du jardin ou sur la pelouse.

Du vinaigre, de l’eau et du sel pour fabriquer un désherbant écologique et efficace.

Pour faire ce désherbant, il faut mélanger 1 litre de vinaigre blanc (de préférence concentré à 14°) avec 1/2 litre d’eau dans un bol. Appliquer en plein soleil avec un pulvérisateur de jardin, en mouillant bien le feuillage. Une seconde application s’impose le lendemain pour enlever les parties encore vertes. Après une semaine, les premiers résultats apparaissent : l’amarante, le cirso, ou les mauvaises herbes plus courantes devraient disparaître au fur et à mesure. Pour venir à bout des chardons et liserons sur la pelouse, leurs racines profondes nécessitent de remettre une dose de désherbant les deux semaines qui suivent la première pulvérisation.

Vous pouvez aussi élaborer un désherbant naturel à base d’un vinaigre fait maison lui aussi. Pour ce faire, il faudra 2 litres de vin ordinaire, avec peu de sulfites conservés pendant un mois dans une bonbonne à petite ouverture. 
La mère de vinaigre se matérialisant par une pellicule fine et claire, s’épaissit au fur et à mesure pour former une masse visqueuse constituée par la prolifération des ferments acétiques. Cette matière souche, va agir comme catalyseur dans le processus de formation du vinaigre.
Le vinaigrier doit se trouver dans un endroit sec et au moins à 20° et il est conseillé de laisser « respirer » le vinaigre en soulevant le bouchon du vinaigrier de temps à autre.

Bon à savoir : Un litre de désherbant à base de vinaigre traite de 7 à 10 m² de mauvaises herbes.

Le bon plan de la rédaction

Pour avoir toujours votre matériel à disposition et ainsi pouvoir fabriquer votre désherbant maison, vous devez posséder un matériel de qualité. N’hésitez pas par exemple à vous acheter des pulvérisateurs vierges, que vous trouverez en cliquant ici. Ce sont des contenants neutres, pratiques et toujours utiles !

Un désherbant naturel à base de vinaigre et de gros sel

Hormis le vinaigre, on peut également ajouter du sel à la préparation d’un désherbant naturel pour le rendre plus efficace.
Pour cela, prendre 1 kg de sel, le dissoudre dans 2 litres d’eau puis lorsqu’il est presque dissous, y ajouter 3 litres de vinaigre blanc.

Bon à savoir : Le sel est à utiliser sans excès au risque d’endommager la micro-biodiversité.

Différence entre avant et après l’application du désherbant naturel sur les herbes de l'allée du jardin. La preuve que ce produit naturel est efficace contre les mauvaises herbes.

Voici un avant-après application du désherbant naturel sur les herbes de l’allée du jardin.

Le bon plan de la rédaction

Pour que votre désherbant naturel soit encore plus efficace, optez pour des cristaux de sel. Ces derniers sont plus concentrés, et donc parfaits pour faire votre potion. Vous pouvez en trouver en cliquant ici. Sachez que le gros sel de cuisine fait parfaitement l’affaire !

Autre astuce efficace pour fabriquer un désherbant naturel :

Bien que le sel soit très efficace comme désherbant naturel, on peut également le faire avec du liquide vaisselle.
L’acide acétique dans le vinaigre agit comme un herbicide et le liquide vaisselle, quant à lui, permet un meilleur contact avec les feuilles. Ainsi, pour fabriquer ce désherbant, il suffit de mélanger ces deux produits. 
Noter que pour 1 litre de vinaigre, ajouter 2 cuillères à café de liquide vaisselle.

A l’aide d’un pulvérisateur, on applique directement le désherbant naturel et du vinaigre sur les mauvaises herbes de la pelouse afin qu’ils ne viennent pas gêner les autres plantes.

Application direct du désherbant naturel au vinaigre avec un pulvérisateur sur les herbes de la pelouse.

Le désherbant naturel s’applique directement sur les mauvaises herbes via un vaporisateur.
 Cependant, certaines conditions assurent une meilleure efficacité. En effet, ce désherbant est plus efficace par temps ensoleillé et sans risque de pluie. Mais quoi de plus naturel puisque l’on profite du jardin tout en le débarrassant de ses envahissantes mauvaises herbes !

Le bon plan de la rédaction

Si vous souhaitez compléter votre désherbant naturel par une autre technique également naturelle, vous pouvez acheter un désherbant thermique qui s’avère particulièrement efficace. Vous pouvez le trouver en cliquant ici, et ainsi avoir à disposition un matériel de qualité. Adieu les mauvaises herbes !

Vous pouvez avoir  la même démarche écologique en fabriquant un anti moustique naturel pour vos soirées dans le jardin.

Quels sont les autres solutions écologiques pour venir à bout des mauvaises herbes ?

Avant de vous donner quelques astuces supplémentaires, pour éliminer les herbes et plantes qui envahissent un peu trop votre jardin, sachez que les plantes adventices peuvent vous donner de précieux indices sur la terre de votre jardin ou votre potager. Vous pouvez d’ailleurs vous en servir pour détourner certains insectes de vos légumes ou enrichir votre sol. L’exemple le plus connu est très certainement l’ortie. Il y a de nombreux avantages à en avoir un peu dans le fond de votre jardin. Attention, il faut par contre gérer cette plante, car elle peut très vite devenir très envahissante.

Mais revenons à notre sujet du jour : le désherbage écologique. Hormis le vinaigre, il existe de nombreuses solutions pour désherber et notamment :

  • L’eau chaude avec de l’amidon : rassurez-vous, vous n’allez pas devoir préparer quoi que ce soit. Il vous suffit de verser l’eau de cuisson de vos pâtes ou de votre riz sur les mauvaises herbes.
  • Le désherbeur thermique : aux grands maux, les grands remèdes. Si vous voulez vous débarrasser facilement et rapidement des mauvaises herbes dans votre allée que vous venez de paver, il suffit d’investir quelques dizaines d’euros dans un appareil qui va détruire la plante par un choc thermique.
  • Le paillage ou le géotextile vous permettront de limiter la pousse des mauvaises herbes.


Like it? Share with your friends!

0