Jardinage : légendes et croyances populaires


0

Pouvant nuire à la croissance ou être bénéfiques pour les plantes, les légendes et croyances populaires sont nombreuses dans l’univers du jardinage. Arrosage en plein soleil, Saints de glace ou encore fertilisation des plantes malades, voici quelques-uns des mythes et croyances horticoles transmises depuis des générations de jardiniers.

Accélérer la maturation des tomates en
les effeuillant

Une croyance voudrait qu’effeuiller les plants de tomates
pour les exposer au soleil accélère la maturation de leurs fruits. En réalité,
il est possible de faire mûrir une tomate récoltée avant sa maturation en la plaçant
en plein soleil, sur le rebord d’une fenêtre ou dans un sac en papier mis dans
un garde-manger à l’abri de la lumière.

Arroser quand il fait chaud brûle le
feuillage

L’origine de cette croyance est qu’en se posant sur le
feuillage, les gouttes d’eau agissent comme une loupe, augmentant ainsi
l’intensité du soleil et provoquant des brûlures. Il faut garder en tête
qu’aucune plante ne s’est jamais enflammée à cause de gouttes d’eau. Cependant,
un arrosage
lorsque le soleil est au zénith est déconseillé puisque les plantes n’en
profitent pas pleinement à cause de l’évaporation. Il est ainsi préférable
d’arroser tôt le matin.

Tapisser le fond des pots avec une
couche de drainage

Populaire, cette pratique réduit au contraire le
drainage. En effet, à cause de la différence de taille entre les particules de
terre et les tessons ou gravillons qui sont plus gros, le terreau retient
davantage l’eau. Par ailleurs, les couches de graviers ou de tessons mis au fond
des pots de plantes occupent
la place pouvant être nécessaire au développement des racines. Pour favoriser
l’évacuation de l’eau, placez plutôt une couche de drainage à la surface du
terreau.

Fertiliser une plante malade

À cause d’un faible système racinaire, une plante qui
va mal aura du mal à absorber l’engrais versé sur le sol. Par ailleurs, ce
produit est susceptible d’endommager encore plus les racines déjà fragilisées. De
ce fait, il est avant tout conseillé de déterminer la cause du problème
(mauvais emplacement, insectes, etc.), puis de le résoudre. Ne fertilisez que
lorsque la plante recommence à aller mieux.

Ne rien semer avant les Saints de glace

Les Saints de Glace correspondent aux trois jours du
mois de mai pendant lesquels le risque de gelée et de froid est élevé. Selon la
tradition populaire, les saints ne figurant plus dans le calendrier actuel sont
Saint Mamert (11 mai), Saint Pancrace (12 mai) et Saint Servais (13 mai). En
réalité, les statistiques montrent que le risque de gelées n’est pas plus élevé
au cours de ces dates, ni avant ni après. En mai, des descentes d’air froid
peuvent être observées. En présence d’un anticyclone entrainant un ciel dégagé,
une chute des températures nocturnes se produit. Semer des plantes frileuses
avant et au cours de cette période est ainsi déconseillé.

Pour que vos plantations s’épanouissent, il ne suffit
pas de se fier aux légendes et croyances populaires. Pensez à adopter les
bonnes pratiques comme la rotation des cultures, la préparation minutieuse du
terrain ou encore le bon choix des semis pour avoir un beau jardin.




Like it? Share with your friends!

0