Tendance zéro déchet : le compost en maison ou en appartement


0

En plein cœur des nouvelles tendances de consommation et de
vie des Français, le compost est la star des jardins cette année. Mais pas
seulement ! Dans cet article, nous vous expliquons comment limiter votre
impact sur la planète et adhérer à la tendance zéro déchet en mettant au point
un système de compost, que vous soyez en maison ou en appartement…

Qu’est-ce que du compost ?

Commençons par le début, le compostage est un processus de
transformation des déchets organiques, tels que les épluchures, le marc de café
ou encore les coquilles d’œufs. Il est permis par l’eau, l’oxygène et
l’intervention de micro-organismes, tels que les lombrics.

Le compost : pour quoi faire ?

Faire du compost a plusieurs intérêts :

  • réduire la quantité de déchets organiques que
    vous jetez à la poubelle ;
  • impacter l’écologie de façon positive en
    adoptant la tendance zéro-déchet grâce au recyclage de vos déchets
    organiques ;
  • le compost sert ensuite de paillage au pied des
    arbres par exemple, il peut aussi contribuer à la croissance de vos plantes et
    les aide à développer des racines saines et solides.

Le compost en maison

Si vous avez un jardin, vous pouvez choisir de fabriquer
vous-même votre composteur
, il vous suffira de choisir un coin idéal et de
trouver quelques planches. Sinon, vous pouvez en acheter un dans un magasin de
bricolage ou de jardinage. Certaines mairies proposent à chaque foyer avec un
jardin la possibilité de faire l’acquisition d’un composteur à prix réduit,
renseignez-vous !

Les étapes de garnissage de votre composteur

Le compostage fonctionne grâce à une technique de
remplissage bien précise :

  • Choisir un bac à compost stable et bien
    ventilé ;
  • Remplir le bac de couches successives de
    végétaux secs (feuilles, brindilles…) et de déchets humides (épluchures de
    légumes, résidus de tonte…) ;
  • Veiller à la bonne aération et au taux
    d’humidité de votre tas de compost, n’hésitez pas à l’arroser lors de périodes un
    peu sèches.

Notre conseil : Trouvez-vous un seau avec un
couvercle que vous disposerez dans votre cuisine pour réunir vos déchets
organiques de cuisine. Cela vous évitera de devoir sortir toutes les deux
minutes pour les jeter dans votre bac à compost.

Le compost en appartement

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas de jardin que vous ne
pouvez pas, vous aussi, fabriquer votre propre compost et ainsi faire un geste
pour la planète. Il existe de nombreux modèles de composteurs d’appartement
dans le commerce.

Voici notre sélection :

Composteur bois botanic® 300 litres 227649

Composteur
en bois – BOTANIC – 109,99 €

Poubelle à compost en acier - gris 4,5L-CHARRA

Poubelle
à compost en acier – ALINEA – 20,00 €

Que mettre ou ne pas mettre dans votre composteur ?

Ce que je peux mettre :

  • vos épluchures de fruits & légumes ;
  • le marc de café ;
  • vos mouchoirs, essuie-tout et serviettes en
    papier ;
  • vos sachets de thé : sans agrafe ;
  • les déchets de vos plantes en pots ou vos bouquets
    fanés ;
  • l’herbe de votre tonte ;
  • les emballages en carton comme certaines boîtes
    d’œufs, à déchiqueter en petits morceaux ;
  • les coquilles d’œuf concassées.

Ce que je ne peux pas mettre :

  • Ail, oignon, échalote : le compostage est
    facilité par la présence de lombrics en extérieur et ils ne risqueront pas de
    venir si votre composteur contient ces déchets ;
  • Viande, fromage et poisson : vous risquez
    d’attirer des rongeurs et ces déchets dégagent une forte odeur au cours de leur
    décomposition ;
  • Les agrumes : ou alors en toute petite
    quantité ;
  • Le charbon de votre barbecue ;
  • Les déjections animales ;
  • Les feuilles vernissées comme le lierre et le
    laurier ;
  • Les plantes rampantes ;
  • Les végétaux traités résineux ;
  • Les graines et les noyaux.




Like it? Share with your friends!

0